++ 32 4 366 22 68 educationenergie@uclouvain.be
Sélectionner une page

Une école est inoccupée les 3/4 du temps ! Durant la nuit, les week-ends ou les vacances, on peut arrêter totalement le chauffage, en conservant une simple sécurité hors-gel. Un thermostat programmable permet de régler ces périodes de chauffe automatiquement. A défaut, il est urgent d’investir dans la régulation de l’installation : c’est l’investissement le plus rentable (diminution de 30% par rapport à un chauffage en continu) !

Comment savoir si le chauffage est bien coupé et non seulement « ralenti » le week-end (température d’eau réduite) ? Poser un enregistreur ou un simple thermomètre à minima-maxima (très bon marché !) sur un radiateur et analyser le lundi matin la température minimale mesurée.

Bien sûr, intervenir en chaufferie n’est pas du ressort des élèves…

Dès lors, l’action possible devient :

  • Soit rédiger une lettre citoyenne au P.O. pour signaler que le chauffage n’est pas coupé la nuit et le WE –
  • Soit demander au technicien de couper (par une horloge) les circulateurs durant la nuit.
    Dans les deux cas, cela peut se préparer au cours de français !

Un bruit circule parfois comme quoi il vaut mieux garder le bâtiment à 16°C la nuit et le week -end «… sinon cela coûtera bien plus cher de remettre le chauffage en température le lundi matin ! ». C’EST FAUX ! Sur le plan énergétique, il est prouvé qu’il faut couper l’installation de chauffage totalement en période d’inoccupation. C’est ainsi que l’on aura la consommation la plus faible… même si effectivement il faudra recharger les murs le lundi matin.
Seul cas particulier : il ne faut pas couper totalement le chauffage d’un local très humide (cuisine collective, salle de douches, buanderie …) si cette pièce ne dispose pas d’un d’extracteur d’air mécanique. Les parois risqueraient d’être trop froides, des condensations pourraient s’y produire et développer des moisissures. Dans ce cas, il faut d’abord résoudre le problème d’humidité (par une extraction d’air efficace) et puis couper le chauffage.
Dans tous les autres cas, le chauffage doit être coupé la nuit et le week-end, tout en restant hors-gel par une sonde de contrôle placée dans le local le plus froid du bâtiment (local au Nord).
Le radiateur ne doit donc pas être « tiède » le samedi matin (= simple abaissement « traditionnel » de la température de l’eau …). Il doit être… froid !

+ d’infos