++ 32 4 366 22 68 educationenergie@uclouvain.be

L’air froid qui passe par les fentes des vieux châssis, c’est une perte sèche pour le chauffage.

Plusieurs actions sont possibles :

  • Coller des joints sur les dormants des châssis que l’on souhaite garder ouvrables. Il existe des joints d’une largeur de 7 mm qui, une fois écrasés, ne prennent plus que 1 mm d’épaisseur !

  • Coller une large bande de scotch transparent sur l’espace entre ouvrant et dormant.

  • Voire condamner définitivement 1 fenêtre sur 3, par exemple, et mettre du silicone sur les fentes des châssis.
  • Placer une tenture devant portes et fenêtres rarement utilisées constitue également un complément efficace.

L’idée que cet air participe à la ventilation du local est un mauvais calcul : une classe est occupée moins de 25 % du temps. Il vaut mieux ouvrir les fenêtres périodiquement lorsque les élèves sont présents et limiter le passage d’air au maximum le restant du temps.

+ d’infos