++ 32 4 366 22 68 educationenergie@uclouvain.be

En dehors des heures d’occupation normales de l’école, il vaut mieux chauffer électriquement une pièce qui sert de garderie ou de bibliothèque par exemple… que de chauffer toute une aile de bâtiment pour cette seule pièce ! Installer des chaufferettes programmables (= avec horloge de programmation intégrée) permettra de ne pas les oublier toute la nuit. Par sécurité, le réglage de la température doit être fait 1 ou 2°C en dessous de la température de consigne du local. Ainsi, la chaufferette ne s’enclenchera que par défaut de la température des radiateurs.

Alternative 1 : si la garderie se situe près de la chaufferie et que les autres locaux sont situés sur le même circuit au-dessus ou au-delà de la garderie, il est possible d’insérer dans la tuyauterie une « vanne motorisée » : une vanne (dont la fermeture est réalisée par un moteur) qui coupera l’alimentation en eau de tous les radiateurs qui sont mis en série après elle (sur une colonne montante qui va aux étages supérieurs, par exemple).

Un thermostat à horloge dira à la vanne à quelle heure elle doit se fermer : les radiateurs de la garderie seront chauffés mais pas ceux après la vanne. Une solution de ce type peut aussi être trouvée pour une salle de gym louée en soirée ou le week-end, par exemple. Un chauffagiste installe cela pour moins de 500 €.

Alternative 2 : une petite chaudière gaz à condensation, placée « en ventouse » sur la façade (donc plus besoin de cheminée…). Cela peut permettre de créer une source de chaleur totalement autonome pour la salle de sports, par exemple.